Amatora mu Mahoro: Système de monitoring des principes démocratiques et de prévention de la violence électorale

May 17, 2010 - IFES

Print | Email | Share

Introduction

Le projet Amatora Mu Mahoro, fruit d’un effort conjoint de plus d’une dizaine organisations nationales et internationales1, identifie les zones vulnérables à la violence électorale ainsi que les initiatives de paix à travers le pays. Le projet vise à soutenir des réponses appropriées et à promouvoir la tenue pacifique des élections de 2010 au Burundi. Amatora Mu Mahoro se déroulera jusqu’à la fin du mois de Septembre, au terme du cycle électoral en cours au Burundi.

Le système a introduit également une plate-forme web qui se trouve à l’adresse suivante: http://www.burundi.ushahidi.com. Cette dernière a été développée au Kenya, en réponse aux violences post- électorales qui avaient secoué le pays en 2007-2008. Il permet le partage rapide de l’information sur les initiatives de paix et les incidents de violence par le biais de SMS. Amatora Mu Mahoro s’appuie sur une méthodologie de recherche rigoureuse qui rapporte les occurrences des activités de la paix et des violences électorales recueillies auprès de plus de 450 points focaux dans l’ensemble des 129 communes du Burundi.

Ce premier rapport se base sur les informations collectées sur les indicateurs de violence et les initiatives de paix entre le 26 avril et 2 mai et les incidents de violence signalés par SMS entre le 26 avril et 14 mai.

En offrant des données fiables et à travers le partage d’information, le programme vise à consolider les acquis du Burundi dans la construction d’une paix durable. Le Burundi a fait l’objet d’une attention considérable ces dernières années compte tenu de son succès dans l’achèvement du processus de paix post conflit, la tenue des élections pacifiques en 2005 et le renforcement de progrès démocratique dans la région des Grands Lacs.

IFES e-NEWS

Sign up to receive our monthly newsletter and event, publication and research announcements.