Maroc Elections Legislatives Directes 25 juin 1993: Rapport des Delegations de Responables du Suivi et d'Observateurs de l'IFES

Resume

L’élection directe pour remplir les deux-tiers de l'Assemble nationale du Royaume du Maroc s'est tenue le 25 juin 1993. Le choix du troisième tiers s'est effectue par suffrage indirecte, le 17 septembre 1993. La Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux à ente invite à envoyer une équipe au Maroc, a la suite de consultations entre les pouvoirs publics marocains et américains, pour réaliser une évaluation technique des élections du 25 juin. Une délégation internationale de 15 personnes fut constituée pour répondre à cette invitation. Les objectifs principaux de la mission d'observation de l'IFES au Maroc consistaient à démontrer l’intérêt et le soutien de la communauté internationale au processus démocratique au Maroc, et a rassembler des informations qui seraient incluent dans un rapport d'évaluation électorale. Ce rapport recueille les observations de l’équipe de l'IFES. Il s'agit également de présenter, a l'attention de l'Etat marocain, une série de suggestions d'ordre technique, pour organiser et faciliter de futures élections. Ainsi, le présent document s'adresse en premier lieu a l'Etat et au citoyens marocains, ainsi qu'a la communauté internationale.

Le premier volet de la mission a été entrepris par un groupe de quatre responsables de suivi électoral et un collaborateur de l'IFES arrive le 9 juin 1993 à Rabat. Les membres de l’équipe de suivi électoral ont effectué des déplacements dans tout le Maroc, pour rassembler des informations sur les préparatifs des élections du 25 juin. Une grande partie des informations a été obtenue grâce a des entretiens avec des Marocains venant de tous les secteurs de la société marocaine. L'équipe s'est principalement penchée sur les informations concernant les activités et le climat de la campagne électorale, les capacités de respect d'ensemble des normes électorales Démocratiques internationales, et les besoins pratiques et logistiques de la délégation d'observateurs, plus nombreux, de l'IFES, qui allait suivre.

Le 19 juin, une équipe d'observation électorale, compose de dix personnes, est venue se joindre a l'équipe de suivi. Au cours de la semaine précédant le jour du scrutin, la délégation de l'IFES a étudie les plans concernant l'administration de ce dernier, les règles et procédures électorales, les normes d'adéquation et d'efficacité administratives, les méthodes de la campagne électorale, l'intensité de la participation des partis politiques et des citoyens, et la sensibilisation d'ensemble du grand public au processus électoral.

Lire le Rapport Complet.